⟨ Accueil

Hamida Tachfine

· Création marionnette · Formation vocale


Biographie

Je nais à Bruxelles en 1968 de parents d’origine Tangéroise

À 19 ans, je rêve d’émancipation.
Je pars. Je cherche.

Patricia Houyoux et Jean-Claude Drouot m’invitent au Théâtre, ce dernier me propose un petit rôle dans le Soulier de Satin de Paul Claudel, dirigé par Antoine Vitez.
Je refuse !? 
Je pars. Je cherche.

Je reviens quelques années plus tard. 
Je veux.

À 22 ans, avec l’aide de Hélène Theunissen et de Thierry Hellin, je débarque au Conservatoire de Bruxelles, par la très grande porte. 
J’y croise Pierre Laroche, Fréderic Dussenne, Julien Roy, Pietro Pizzuti, Marie-Rose Meysman, … on m’y parle de ma voix. 
Je reste. J’apprends. Je cherche. Je pars.

À 26 ans, j’ai l’opportunité incroyable de travailler de nombreux mois avec Ariane Mnouchkine, sur la préparation du spectacle La Ville Parjure, elle me confirme la voie à prendre.
Je reste. J’apprends. Je pars.

J’ai 27 ans, j’accompagne Laure Delcampe à la longue préparation du concours Chant Reine-Elisabeth 1994 ; lors de ce travail, je me découvre une écoute atypique, une sensibilité musicale.
Je cherche. J’apprends.

J’ai 29 ans, j’entame une formation complète au conservatoire de Bruxelles et Mons, chant-concert, musique de chambre, chant-opéra 
J’ai 33 ans, je suis récompensée par le Prix du Patrimoine. Waouw ! 
Je reste. Je cherche.

J’ai 34 ans, je représentante la Belgique à Pyongyang, je chante devant 4000 humains, les pétales des cerisiers en fleurs sont balayés.
Je cherche.
J’ai 35 ans, j’étudie l’oeuvre de Schoenberg, Pierrot Lunaire.
J’apprends.

J’ai 40 ans, je suis engagée au Conservatoire de Bruxelles en tant qu’enseignante de formation vocale.
Je cherche. Ça les ennuie. Je pars.

J‘ai 42 ans, je suis maman et engagée au Conservatoire de Mons en tant qu’enseignante de formation vocale. Je sais dès lors que la formation vocale est physique.
Je reste, je cherche

J’ai 53 ans, si vous cherchez aussi, je suis là. Je cherche.

En parallèle, je m’intéresse à la pédagogie, à l’émancipation corporelle, aux entraves psycho-physiques qui empêchent le souffle naturel de circuler …
Je complète ma formation inspirée par Moshé Feldenkrais auprès de Sylvie Storme et François Combeau, par la sophrologie auprès d’Annette Burnotte, par l’hypnose auprès du professeur Henri Boon, et par le shiatsu auprès de Maitre Kawada, je suis aussi l’anatomie en élève libre à l’ULB …

J’enseigne la formation vocale à ARTS2 depuis 2010 
Je collabore avec plusieurs compagnie pour l’accompagnement vocal ( compagnie du Palais, compagnie Les Pieds dans le vent, … )

L’enseignement artistique : exploration silence émanation échange ralentir éveiller mettre en question permettre engendrer rêver sentir regarder toucher objectiver travailler laisser faire recevoir …

Ma gratitude à Laurence Vielle, Pascal Rambert, Claude Régy, Jean-Marie Villegier, Martin Staes, Elena Nentwig, la Reine Fabiola, Marianne Pousseur, Renaud De Putter, W.A. Mozart, Samir Bendimerd. Mes amis. Les nombreux étudiants avec qui j’ai appris. 


Liens